03 décembre 2015

Belgique, le 3 décembre 2015

Bruxelles

blason bru.png

Opération chaussettes  

Une opération, récolte de vêtements s'est déroulée ce dimanche 29 novembre à Bruxelles devant le Palais de Justice.

Bravo au organisateurs et bénévoles et merci pour les sans abris.

Photos: Yves ROLAND - 2015

Opération Chaussettes est née en 2011, lors d’une froide journée de février.
Face au sort d’un SDF au pied gangrené à cause d’une blessure non soignée, Claudia Lomma, attachée de presse et consultante en communication, avait alors posté un message d’entraide sur son profil Facebook. Claudia a récolté, en quatre jours, 7.400 euros et des dons en pagaille.

À partir de ce moment, Opération Chaussettes est née et une action de sensibilisation a commencé: grâce à Internet et aux réseaux sociaux, Claudia peut compter sur la collaboration d’autres citoyens, petites associations et grandes entreprises qui soutiennent la récolte de vêtements et de produits d’hygiène.

Les chaussettes, indispensables pour protéger les sans-abris du froid, sont désormais devenues le symbole du message que Claudia souhaite faire passer. Même si parfois on a tendance à détourner le regard, les plus démunis sont là, ils ont tout perdu et ont besoin de choses simples pour affronter la vie sur la rue.

Conscientiser les citoyens sur la misère grandissante en Belgique. Ne pas s'arrêter au jugement des sans-abris sans connaitre leur histoire.
Sans-abris est un état qui arrive bien souvent sans prévenir. Il y a autant d’histoires de sans-abris que de gens qui le vivent.

Si vous désirez nous apporter votre soutien vous pouvez verser sur le compte de notre « action chaussettes » :363-1132893-70 (nom du compte : opération chaussettes) IBAN: BE60 3631 1328 9370

Opération Chaussettes fournit aux sans-abris des "Kit de Survie" comprenant les produits d'hygiène de base tels que savon, poudre à lessiver, dentifrice, chaussettes, etc. et s'occupe de récolter des vêtements qui seront ensuite triés et dispatché aux associations avec lesquelles Opération Chaussettes travaille.

 

 

Philippe Wascher

Philippe Washer In Play At The Davis Cup At Stock Photo

Bruxelles, 6 août 1924 - Genève, 27 novembre 2015

 

 

Alors que la Belgique disputais la finale de la Coupe Davis, le monde du tennis belge perd un grand homme. En effet, Philippe Washer est décédé à l’âge de 91 ans ce 27 novembre 2015.

Il a été l'un des joueurs de tennis les plus titrés de l'histoire du tennis belge avec 9 titres de champion de Belgique en simple et 10 en double.  Membre emblématique de l'équipe de Belgique de Coupe Davis, il est notamment connu pour la paire profilique qu'il a formé avec Jacky Brichant dans les années 1950.  Ils ont remporté la finale de la zone Europe en Coupe Davis en 1953 et 1957.  Il a connu une grande popularité en Belgique suite à sa victoire sur Pietrangeli à Bruxelles en 1957.

Philippe Washer

Philippe Washer et Ivo Rinkel en 1950.

 

interligne blog.jpeg

Coupe Davis 2015

Bravo à notre équipe

Belga

l n’y a pas eu d’exploit dimanche après-midi à Gand, où David Goffin s’est incliné 6-3, 7-5, 6-3 face à Andy Murray, qui a ainsi permis à la Grande-Bretagne de remporter la Coupe Davis 2015. «Andy Murray est très solide, très constant. Il a fait de gros progrès cette année sur terre battue, il est de plus en plus à l’aise sur cette surface», a déclaré David Goffin. «Au final, c’est 3 sets à 0 mais c’était un match serré. Face à Andy, il faut encore plus saisir les opportunités, prendre les balles de break quand elles se présentent car les suivantes peuvent venir très longtemps après. Il était très solide, très très fort au service et au retour. La clé du match n’était pas dans les échanges mais dans les services et les retours».

Le numéro un belge ne nourrit pas de regrets après cette finale perdue. «Nous avons fait tout ce qu’il fallait du premier au dernier jour. Le résultat n’est pas là, mais nous avons tout donné», dit le Liégeois. «Malgré la défaite, je garde un très bon souvenir, c’était exceptionnel, avec une énorme ambiance. On vit des moments uniques en Coupe Davis, qui ne peuvent arriver qu’une fois dans une carrière. Certains joueurs n’ont même jamais connu ça. Ca restera inoubliable.»

Journal "Le Soir" du 30/11/2015

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.